Un livre de Kwamé Nkrumah
Extraits et passages du livre

"Notre continent nous place en seconde place mondiale en ce qui concerne l'étendue du continent. Les richesses naturelles de l'Afrique, sont estimées être plus abondantes que celles de tout autre continent dans le monde. Pour tirer profit de ces richesses et de ce potentiel et créer une société d'abondance et un bon ordre social, nous devons unifier nos efforts, nos ressources, notre savoir-faire et nos intentions...
Pour nous, l'Afrique et ses dépendances est une seule Afrique, nous rejetons toute idée d'une quelconque division. De Tanger au Caire dans le Nord jusqu'à Cape Town dans le Sud, du Cape Guardafui à l'Est jusqu'aux îles du Cap-Vert à l'Ouest, il n'y a qu'une seule et indivisible Afrique...
Pour ceux d'entre nous, en Afrique, qui insistons pour une unité Africaine immédiate, nous sommes profondément conscient de la validité de notre but. Nous avons besoin de la force, créée par la combinaison de nos ressources et de notre grand nombre, pour nous protéger contre les réels dangers qui seraient de retourner vers une forme de colonialisme déguisé. Nous en avons besoin, pour combattre les forces de retranchement qui divisent notre continent et maintiennent encore dans l'oppression des millions de nos frères.
Nous en avons besoin afin de sécuriser la totale libération de l'Afrique. Nous en avons besoin pour faire avancer la construction d'un système socio-économique capable de supporter la masse de notre population grandissante, et de lui apporter des niveaux de vie comparable à ceux existants dans les pays les plus avancés.
Premièrement, nous devrions avoir un planning économique général, à l'échelle continentale. Cela augmenterait le pouvoir économique et industriel de l'Afrique. Nous serons à la merci de l'impérialisme et du colonialisme, aussi longtemps que nous resterons régionalement ou territorialement balkanisé. Nous devrions clairement tirer des leçons de l'exemple que nous donne la faiblesse des républiques Sud-américaines face à la puissance et la solidarité des Etats-Unis d'Amérique.
Les ressources de l'Afrique ne peuvent qu'être utilisées à notre meilleur avantage et dans notre intérêt maximal si et seulement si, elles sont organisées au sein d'un cadre global pour un développement continental planifié. Un plan économique global, prenant en compte une Afrique unie sur une base continentale, augmenterait notre puissance économique et industrielle totale.

Dès maintenant, nous devrions penser sérieusement aux différents moyens de construire un marché commun à l'Afrique Unie et ne nous laissons pas séduire par les avantages douteux d'une association avec le soi-disant marché commun. Nous en Afrique, nous nous sommes trop longtemps tournés vers l'extérieur en ce qui concerne le développement de notre économie et de notre système de transport. Commençons à nous tourner vers l'intérieur du continent Africain pour tous les aspects de son développement. Nos systèmes de communication ont été crées par rapport à des règles colonialistes pour s'étendre jusqu'en Europe et ailleurs au lieu de servir au développement interne entre nos villes et nos états.
L'unité politique nous donnera la volonté politique et le pouvoir de changer tout cela. En Afrique, nous avons d'énormes ressources hydrauliques, agricoles et minérales.
Ces fabuleuses ressources, peuvent être grandement exploitées et utilisées dans l'intérêt du peuple Africain et de l'Afrique si seulement, elles sont développées au sein d'une union gouvernementale des états Africains...
La survie d'une Afrique libre, l'extension de l'indépendance de ce continent, et le développement vers un futur meilleur, sur lequel sont fixés nos espoirs et nos efforts, dépend de l'unité politique africaine.
Sous une vaste union politique africaine puissante, pourrait naître une Afrique unie, grande et puissante, au sein de laquelle, les frontières territoriales, ne seraient qu'un souvenir de l'époque coloniale qui sera devenu obsolète et superflu. Cette union politique, travaillant pour la mobilisation totale et complète d'une véritable économie planifiée et dirigée par une politique unifiée. Les forces qui nous unissent sont plus grandes que les difficultés qui nous divisent en ce moment, et notre mission doit être l'établissement de la dignité, le progrès et la prospérité de l'Afrique.
C'est une preuve irréfutable, que l'union continentale de l'Afrique est une nécessité inévitable si nous sommes déterminés d'avancer vers la réalisation de nos espoirs et nos plans pour la création d'une société moderne, laquelle donnera à nos peuples l'opportunité de jouir une vie pleine et satisfaisante. Les forces qui nous unissent sont intrinsèquement plus grandes que les influences super imposées qui nous séparent.
Ceci est un challenge que le destin a lancé aux leaders Africains. C'est à nous de saisir cette opportunité en or pour prouver que le génie du peuple Africain peut vaincre les tendances séparatistes dans les nations souveraines, en nous unissant rapidement, pour le bien de la gloire Africaine ainsi que pour son bien-être infinie au sein d'une union des Etats Africains."