Ahmed Sekou Toure

Ahmed Sékou Touré L'homme et son combat anticolonial 1922-1958

Dix-sept ans après sa mort, le premier président de la république de Guinée Ahmed Sékou Touré suscite encore des passions. Le livre de Sidiki Kobelé Keita, professeur d'histoire à l'Université de Conakry, tente de réhabiliter son image.
Depuis sa disparition de la scène politique africaine, le 26 mars 1984, "parmi les nombreux livres et articles qui lui ont été consacrés, que d'affabulations aux desseins combien noirs de le traîner dans la boue, de salir sa mémoire ! , écrit l'auteur. L'histoire qui est explication est devenue jugement ...La pratique de l'amalgame réducteur et outrancier est systématisée".

S'appuyant sur des documents irréfutables, des témoignages personnels, loin des ragots et légendes, l'historien nous emmène au cœur de l'intimité du "grand stratège" Sékou Touré, examine son action syndicale, puis politique. Cet ouvrage couvre les années 1922-1958, c'est-à-dire, la période coloniale et les années de lutte pour l'indépendance conquise après le fameux "Non" du peuple guinéen au référendum de septembre 1958.
On y découvre un Sékou Touré syndicaliste, responsable politique au sein du RDA (Rassemblement Démocratique Africain) et du PDG (Parti Démocratique de Guinée), patriote et panafricaniste militant pour la création des Etats-Unis de l'Ouest-Africain, résistant face au général de Gaulle qui ne lui pardonnera jamais d'avoir osé défier la France...